Vendredi, novembre 2, 2012

El Aura, de Fabian Bielinski, avec Ricardo Darin, en projection gratuite au bar Le Baroudeur, le mercredi 14 novembre, à 20h00.

  L’association Accès au Cinéma Invisible retrouve l’un de ses lieux de prédilection, le bar Le Baroudeur. Situé au 43 de la rue Joffre à Nantes, il possède une salle à l’étage, isolé du bar, ce qui fait que les conditions de projection sont optimales. Et c’est sans compter sur l’accueil des barmen !

   Venez y découvrir le mercredi 14 novembre El Aura, un film argentin méconnu et qui mérite une seconde chance :

   Un taxidermiste taciturne et solitaire (Ricardo Darin) tombe par hasard sur une occasion de changer sa vie, en planifiant un braquage.

   El Aura est le deuxième long-métrage de Fabian Bielinski après Les Neufs Reines, qui l’a vraiment fait connaître dans le monde entier. Refusant les offres venues d’Hollywood après ce premier coup de maître, Bielinski tourne ce deuxième film envoûtant, autour d’un personnage étonnant de taxidermiste épileptique, campé par le toujours excellent Ricardo Darin (Les Neufs Reines, Le Fils de la Mariée, Dans ses Yeux…). Hélas, cela sera son dernier film, car le réalisateur très prometteur décède peu de temps après le tournage, d’un infarctus à 47 ans.
Passé hélas plutôt inaperçu lors de sa sortie en France en 2006, El Aura fait partie de ces thriller qui ne sont pas que des thriller, et qui vous hantent longtemps.

   Le film passera comme d’habitude en vost française.

   Attention, la salle n’étant pas excessivement grande, essayez d’être présents à l’heure, afin d’être sûr de pouvoir être assis …
Mercredi, mai 30, 2012

L’Or se Barre (Braquage à l’Italienne), en projection gratuite le mercredi 06 juin à 20h30, suivi d’un apéro pour la dernière projection de la saison !


   La saison des projections de l’association Accès au Cinéma Invisible touche déjà à sa fin, et nous vous proposons une ultime séance, toujours gratuite et ouverte à tous, et toujours en vost fr.

   Le mercredi 06 juin, au bar Le Baroudeur, 43 rue du Maréchal Joffre : L’Or se barre (Grande-Bretagne, 1969), de Peter Collinson, avec Michael Caine, Noel Coward et Benny Hill

   Projection à partir de 20h30, et apéro jusqu’à la fermeture.

   Un grand film culte, connu par les spécialistes pour sa fabuleuse course-poursuite en voiture. Une équipe de branqueurs britanniques décident d’un casse audacieux à Turin. Ils voleront l’argent de la Fiat, et s’enfuiront en Austin Mini, dans les égouts, sur le toit de l’usine Fiat …
Ce qui était un braquage d’ampleur va petit à petit se transformer en match Angleterre-Italie en voiture, le tout sous le signe de la comédie.
   Côté casting, vous aurez droit au grand Michael Caine, dans le rôle du cerveau de l’opération, et en pleine période charmeur des années 60. Retrouvez également Noel Coward, comédien et dramaturge de la première moitié du 20ème siècle, en parrain britannique jusqu’aux oreilles et patriote. Plus Raf Vallone, pour la caution italienne, et une apparition de Benny Hill, qui joue, c’est étonnant, un obsédé sexuel.

   Aujourd’hui, le film est plus connu pour son remake inutile et inférieur de 2003, Braquage à l’Italienne.

   Venez (re)découvrir L’Or se barre pour la dernière soirée de la saison de l’association Accès au Cinéma Invisible.

   La projection est gratuite et ouverte à tous, le film sera diffusé en vost fr, et le lieu étant un bar, les spectateurs seront invités à arroser tout ça à l’issu de la projection.

Jeudi, avril 26, 2012

Bob Roberts en projection gratuite, au bar Le Baroudeur, le mercredi 02 mai à 20h30.

En plein entre les deux tours des élections présidentielles en France, l’association Accès au Cinéma Invisible vous propose une programmation plus politique le mercredi 02 mai, à 20h30, au bar Le Baroudeur, 43 rue Joffre à Nantes.

Venez (re)découvrir le film : Bob Roberts (1992, USA) de et avec Tim Robbins, avec aussi Alan Rickman, Giancarlo Esposito, Gore Vidal …

Début des années 90, les Etats-Unis sont en pleine Guerre du Golfe. Le chanteur folk Bob Roberts se présente aux élections sénatoriales. Mais derrière une posture copiée sur celle de Bob Dylan, le candidat est en fait ultra-réactionnaire et franchement corrompu…

Bien avant la mode actuelle des faux-documentaires, le réalisateur innove en empruntant son style visuel au genre du cinéma réalité. Le résultat est à la fois glaçant et hilarant. Un film en avance sur son époque, aussi bien sur le fond que sur la forme.

Sorti en 1992, cette première réalisation du comédien Tim Robbins (Les Evadés, Mystic River…) est aujourd’hui largement méconnue et quasiment introuvable en France.

Venez donc souffler un peu entre les deux tours avec la projection gratuite, en vost fr, de Bob Roberts, le mercredi 02 mai à 20h30 au bar Le Baroudeur.