Vendredi, avril 20, 2012

Trains Etroitement Surveillés en projection gratuite, au Pôle Etudiant, le lundi 23 avril à 19h30

La première projection du cycle sur Les Trains aura lieu le lundi 23 avril, à 19h30 avec le film Trains Étroitement Surveillés, réalisé en 1966 par le Jiri Menzel.

Un vent de liberté à soufflé dans la Tchécoslovaquie des années 60, notamment dans la culture, culminant dans le Printemps de Prague, avant d’être écrasé par les chars du Pacte de Varsovie en 1968.

Durant ces années, le cinéma Tchécoslovaque a connu une Nouvelle Vague dont l’ampleur et l’influence se ressent encore aujourd’hui.

En 1966 sort Trains Étroitement Surveillés, une adaptation par le réalisateur Jiri Menzel d’un roman de l’auteur culte Bohumil Hrabal, sur un jeune homme nouvellement nommé agent de gare pendant l’occupation nazie.

Derrière la chronique douce-amère d’une jeunesse déboussolée, se dessine la critique acerbe du pouvoir d’occupation : les nazis dans le film, mais les soviétiques dans la réalité.

Le film remportera en 1967 l’Oscar du meilleur film étranger, et est aujourd’hui considéré comme l’un des plus emblématique et représentatif de ce renouveau cinématographique…

Néanmoins les années ont désormais éloigné ce film de tout un nouveau public, pour qui ce sera l’occasion de le découvrir, lundi prochain, le 23 avril à 19h30, gratuitement, sur grand écran et en vost fr.

Mardi, avril 17, 2012

Le thème du mois d’avril au Pôle Etudiant : Les Trains

Depuis le tout début du cinéma et L’Arrivée du Train en Gare de La Ciotat, où les spectateurs ont eu peur que la locomotive ne crève l’écran, on sait que les trains passent très bien sur grand écran.

En hommage, l’association Accès au Cinéma Invisible vous propose en avril deux projections gratuites autour du thème des trains au Pôle Etudiant de l’Université de Nantes.

Le lundi 23 avril, à 19h30, Trains Étroitement Surveillés, de Jiri Menzel (1966, Tchécoslovaquie) adaptation d’un roman de Bohumil Hrabal. 

Lors de l’occupation nazie, un jeune homme est nommé agent d’une petite gare en Bohème. Il va connaître en peu de temps un véritable passage à l’âge adulte dans cette période tourmentée. Le film remporta l’oscar du meilleur film étranger en 1967 et reste aujourd’hui l’un des films les plus emblématiques de la Nouvelle Vague Tchécoslovaque.

Le lundi 30 avril, à 19h30, L’Énigme du Chicago Express, de Richard Fleischer (1952, USA).

Un agent fédéral embarque dans le Chicago Express afin de protéger la témoin d’un procès de la mafia. Mais des tueurs sont à bord…

Dans ce polar redoutablement efficace, le réalisateur utilise avec virtuosité tout l’espace disponible dans l’exiguïté d’un train. Ce qui en fait aujourd’hui un véritable chef-d’oeuvre du genre.