Lundi, octobre 6, 2014

Locke, un film de Steven Knight, avec Tom Hardy, pour sa première projection à Nantes, au cinéma Le Concorde, au tarif réduit unique de 4 €, le mardi 14 octobre 2014

Mardi 14 Octobre, 20h45, cinéma Le Concorde, 79 boulevard de l’Egalité, Nantes, tarif réduit unique : 4€, en vost français

Locke (Royaume-Uni, 2014), un film de Steven Knight, avec Tom Hardy

Film minimaliste et ambitieux, Locke se déroule entièrement en temps réel au sein de l’habitacle d’une voiture. L’unique personnage visible, joué par Tom Hardy (Bronson, Inception, La Taupe, Bane dans The Dark Knight Rises et futur Mad Max) se retrouve face à une situation qui va changer sa vie et doit se rendre d’un point à un autre dans la banlieue de Londres. Les différentes conversations téléphoniques qu’il aura avec son entourage décideront de la tournure que prendra désormais sa vie.

Second long-métrage de Steven Knight, scénariste notamment des Promesses de l’Ombre et de Dirty Pretty Things, Locke fait partie de cette micro-catégorie de films se déroulant en huis clos et en temps plus ou moins réel (on pense au récent Buried), et c’est une véritable réussite. La prestation de Tom Hardy, l’un des acteurs les plus prometteurs et touche-à-tout de sa génération et le méticuleux travail de scénariste font de Locke l’une des très belles découvertes de cette année, riche en émotions.

Sorti en France en juillet dernier, mais hélas jamais présenté à Nantes, ce sera la possibilité de découvrir ce film, dans les excellentes condition du cinéma Le Concorde qui proposera pour l’occasion un tarif réduit unique de 4 € .

Mercredi, septembre 17, 2014

An Enemy of the People, de George Schaefer, d’après Henrik Ibsen, avec Steve McQueen, en projection gratuite à Pol’N, le mercredi 01 octobre à 20h, en partenariat avec l’association Makiz’Art

à Pol’N, salle culturelle associative
11 rue des Olivettes, Nantes
En vostfr, gratuit et ouvert à tous.

An Enemy of the People (USA, 1978), un film de George Schaefer, d’après la pièce d’Henrik Ibsen, adapté par Arthur Miller, avec Steve McQueen, Bibi Andersson et Charles Durning.
D’après la pièce éponyme d’Henrik Ibsen, An Enemy of the People est l’un des derniers films de Steve McQueen avant sa mort prématurée et l’un de ses projets les plus personnels.
L’histoire est celle d’un médecin (McQueen magistral) dans une petite ville de pêcheurs, qui se retrouve isolé et conspué lorsqu’il devient le seul à se dresser contre un projet lucratif pour la communauté mais dangereux pour l’environnement et la santé.
Steve McQueen, pourtant l’une des grandes stars de l’époque, a eu beaucoup de mal à faire accepter ce projet aux producteurs et distributeurs qui n’y croyaient pas. Une fois le film terminé, et devant la luxuriante barbe de McQueen, laissée longue pour l’occasion, ceux-ci ont pris peur et ont décidé d’enterrer le film, tout simplement. Résultat, le film n’est sorti nulle part (à part quelques timides éditions dvd, mais pas en France) et est totalement inconnu, malgré ses qualités évidentes.
Venez découvrir LE film invisible de Steve McQueen.

Lundi, septembre 15, 2014

Assassination Tango, de et avec Robert Duvall, en projection gratuite à la Médiathèque Luce Courville (Nantes Nord), le mercredi 24 septembre, précédé d’une création chorégraphique de Marlène Gibon

à la Médiathèque Luce Courville (Nantes Nord)
1 rue Eugène Thomas, Nantes
Arrêt Tram 2 : Chêne des Anglais
En vostfr, gratuit et ouvert à tous.
Précédé d’une création chorégraphique de la danseuse Marlène Gibon

Assassination Tango (USA, 2002), un film de et avec Robert Duvall, avec aussi Luciana Pedreza et Ruben Blades
Pour sa seulement troisième réalisation (après notamment Le Prédicateur, projeté par Accès au Cinéma Invisible en 2013), l’immense acteur Robert Duvall campe un assassin vieillissant, chargé de tuer un général argentin. Dans l’attente du moment propice, il se met à s’intéresser à toute une culture fascinante et nouvelle pour lui, celle du tango à Buenos Aires.
On ne présente plus Robert Duvall l’acteur (Le Parrain, Apocalypse Now, M.A.S.H., la liste est longue…). En revanche, on le connait moins en tant que réalisateur et scénariste, et c’est bien dommage car sa rareté derrière la caméra n’a d’égale que sa subtilité d’écriture et la qualité de sa mise en scène, sobre et élégante.
Présenté dans le cadre d’une programmation autour de la danse à la Médiathèque Luce Courville, Assassination Tango sera précédé d’une création chorégraphique, proposée par la danseuse Marlène Gibon.