Mardi, mars 18, 2014

Rencontres au Bout du Monde, un documentaire inédit en France de Werner Herzog, en projection gratuite au Lieu Unique, le mercredi 26 mars à 20h.

Rencontres au Bout du Monde (Encounters at the End of the World, USA, 2007, 99 min), un film documentaire de Werner Herzog.

Invité à filmer le continent Antarctique par Discovery Channel, le grand réalisateur allemand Werner Herzog décide de ne pas faire un énième film sur les pingouins. Il part alors à la rencontre des habitants du continent de glace, à savoir des scientifiques de toutes nationalités et les personnes qui travaillent pour leurs installations. Il en profite toutefois pour filmer des images magnifiques et saisissantes, notamment sous l’eau, sous la couche de glace.

Nominé à l’oscar du meilleur documentaire en 2008, Rencontres au Bout du Monde est une passionnante exploration de l’un des thèmes chers à Herzog, la fragilité de l’humain face à l’immensité de la nature, et sa dangerosité. Et pourtant, le film n’est jamais sorti en salles en France, ni même en dvd. Il n’est passé qu’une seule fois à la télévision, en deuxième partie de soirée sur Arte, il y a un an et demi, lors d’une rétrospective sur Herzog.


Rencontres au Bout du Monde est encore un très grand film d’un réalisateur très prolifique, toujours intéressant, et dont les films sortent mal pour la plupart en France (ce sera le troisième film d’Herzog qu’Accès au Cinéma Invisible proposera en 4 ans).


Venez le découvrir pour la premier fois sur un grand écran en France, en version originale sous-titrée français, et gratuitement, au salon de musique, à l’étage du Lieu Unique.

Lundi, mars 17, 2014

L’Araignée d’Eau, de Jean-Daniel Verhaeghe, d’après Marcel Béalu, en projection gratuite à la Médiathèque de Saumur, le mercredi 19 mars à 20h

Mercredi 19 mars, l’association Accès au Cinéma Invisible ne vous proposera pas un mais bien deux films dans deux villes différentes !


Répondant à une demande de la mairie de la ville de Saumur, Accès au cinéma invisible participera et présentera la projection du film L’Araignée d’Eau, réalisé en 1971 par Jean-Daniel Verhaeghe (La Controverse de Valladolid, Le Grand Meaulnes…), et seule adaptation au cinéma d’un texte du poète saumurois Marcel Béalu, à qui un hommage sera fait dans le cadre du Printemps des Poètes.


Et pour couronner le tout, le réalisateur du film, M. Verheaghe, sera également de la partie !


L’occasion de découvrir un film totalement introuvable depuis quasiment sa sortie (mais retrouvé par nos soins !), mercredi prochain, le 19 mars à 20h à la médiathèque de Saumur.


Projection gratuite et réservation obligatoire, dans la limite des places disponibles, au 02.41.83.30.31 (Ville d’Art et d’Histoire) ou au 02.41.51.06.12 (Médiathèque).

Jeudi, mars 13, 2014

Les Guerriers de l’Apocalypse, avec Sonny Chiba, en projection gratuite le mercredi 19 mars 2014 à 19h30 au Pôle Etudiant de l’Université de Nantes

Les Guerriers de l’Apocalypse (Sengoku Jieitai, Japon, 1979, 135 min), un film de Mitsumasa Saitō, avec Sonny Chiba, Haruki Kadokawa et Hiroyuki Sanada

(La projection sera précédée, à 18h00 dans la salle d’atelier à l’étage du Pôle Etudiant, du deuxième atelier de programmation cinéma à destination des étudiants, et dédié à la recherche des droits et des copies de films.)

A l’époque contemporaine, une escouade de l’armée japonaise tombe dans une faille temporelle et se retrouve dans le Japon médiéval, en pleine période de guerres incessantes entre différents clans. En petit nombre, mais lourdement armée (un char d’assaut, un hélicoptère de combat …), l’escouade va malgré elle devoir prendre part aux combats et choisir son camp, ce qui pourrait bien changer le cours de l’Histoire, avec des conséquences dramatiques.

Véritable film culte, introuvable depuis trop longtemps, Les Guerriers de l’Apocalypse (aussi connu sous le nom de G.I. Samouraï et Time Slip aux USA) est sorti au début des années 80 en France, à une période où les distributeurs n’avaient pas peur de sortir des films d’action de qualité sous des titres étonnants voire franchement douteux (cf. Autant en Emporte mon Nunchaku, titre français rebutant d’un film pourtant très bon, etc). Il fait partie de tout un pan de la cinématographie japonaise largement méconnu en France, le film d’action des années 70-80, où se nichent pourtant de vraies perles.

Figure de proue de cette époque, et héros du film, Sonny Chiba incarne le héros japonais moderne, dans la lignée de Toshiro Mifune, acteur fétiche de Kurosawa. Peu reconnu en Occident, il a tout de même fait l’objet d’un hommage de la part de Quentin Tarantino qui lui a confié le rôle du fabriquant de sabre dans son Kill Bill.

Les Guerriers de l’Apocalypse est donc une rareté à découvrir, qui fait en quelque sorte le lien entre le film de samouraï et le film d’action japonais moderne.

Projection gratuite, ouverte à tous, et en version originale japonaise sous-titrée français.